Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour parcourir ce site correctement !
Triathlon de Lalonde les Maures – Nicolas Durin

Triathlon de Lalonde les Maures

Résultats – Triathlon La Londe les Maures

2013, 2ème édition du Greenman, un triathlon nature à Lalonde-les-maures.
Vainqueur de la 1ère édition ( donc sympathiquement invité à remettre mon  » titre » en jeu), et attiré par les prévisions météo sudistes, me voila au départ de mon 3ème (déjà..) triathlon de l’année.

Une eau à 15 degré ( merci kiki pour la cagoule) et un vent soutenu créent de la houle et quelques vagues , les arbitres décident donc de réduire un peu la natation (1000/1200m au lieu des 1500m prévus), ce qui explique encore un bon temps natation, aidé par 300 m de nage avec seulement 30 cm d eau, de marche dans l’eau quoi.
130 partants (dont une 20aine d’équipes) au départ, ça ne bagarre pas trop, et dès la 1ère bouée les places sont acquises, et rien ne change dans la 2ème boucle.
13ème scratch sortie de l eau et transition plutôt moyenne (en ralant qu’il y a des graviers dans mes chaussettes.).
34 kms de vtt au programme, décomposés en 8 kms d’approche des collines par du chemin roulant, 18 kms de vrai et pur vtt comme j’aime, vallonnés, étroits, caillouteux, secs et poussiéreux et retour par les mêmes 8 premiers kilomètres à l’envers.
Au pied de la bosse, un groupe de 6 se forme avec les vttistes qui reprennent les nageurs (reste 1 équipe devant).

Là ça s’explique à la pédale et Romaric Delepine (Metz triathlon) se détache en costaud, je reste seul à limiter la casse en restant à 1 min15 / 1 min 30 derrière. Les autres coureurs sont à 4 minutes. Nous reprenons également l’équipe relais qui doit être en vacances dans le coin car avec un accent allemand ou belge j’ai pas eu le temps de faire plus connaissance.

La poisse à 5 ou 6 bornes de l’arrivée, j’ai une crevaison lente, petite arrêt bombe anti-crevaison ( tout part à coté, c est rare que ça marche bien en course ces petites choses..), re-petit arrêt cartouche CO2 pour finir le moins possible sur la jante, et je peux enfin poser le vtt avec 4 min de retard.

Transition correcte, trop même, car je pars avec cartouche Co2, bombe anti-crevaison, emballages de gels, etc..dans le cuissard.

Le trail, 10 kms fait d’un aller/retour de 5 kms sur le sentier du littoral classé en GR, fabuleux, c’est étroit, ça monte, ça descend, des escaliers, des marches en bois, des racines, et de temps en temps un bout de plage pour augmenter un peu la moyenne.
Après le 1/2 tour je croise mes adversaire du jour, c’est clair c’est plié , le classement restera ainsi pour le podium en tout cas.

Quelques regrets car finalement je reprends 1min 30 sur le leader à pied, qui a probablement géré son avance plus facilement que si j’avais pu lui partir après avec moins de 2 minutes de retard… mais ça c’est le jeu.

Une belle épreuve , des organisateurs sympas et ultras motivés, des projets de coupe de France de cross triathlon, c’est sûr Lalonde-les-maures et ses paysages me reverra accompagné j’espère d’autres mach3.