Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour parcourir ce site correctement !
Triathl’Ain – Nicolas Durin

Triathl’Ain

Pont d’Ain le 10 novembre 2013

Rendez-vous était pris avec Cedric Carreira pour disputer ce triathl’ain ensemble sous le nom de MAUI team, histoire de prolonger un peu les vacances (dans nos têtes seulement, vu la météo de ce 10 novembre).

En effet, déluge sur l’autoroute, froid digne d’un mois de novembre (ça c’est logique !), boue, glissades et éclaboussures en perspective.

On débute cette épreuve qui se dispute par équipe de 2, toujours soudés, par le vtt: 21kms.

Finalement la pluie et la boue rendent le circuit un peu plus intéressant et moins roulant que sur le sec, nous sommes à la lutte pour la 3ème place à 2 mn des leaders et 30 secondes de la 2ème marche occupée par une équipe de mouflons du « Dijon Singletrack ».

Cédric donne tout ce qu’il peut, j’essaye de l’encourager et de l’aider dans les parties difficiles.

Ca  fonctionne pas mal, malgré une belle chute de ma part (+ de peur que de mal)  nous rejoignons le parc à transition 4ème, à rien du tout des 3ème (une équipe de jeunes vététiste de l’Ain). Là, l’expérience du triathlon nous aide, nous sortons du parc devant eux, grâce à une meilleure transition, presque au contact des « Dijonnais ». 9 kms de trail (tout plat malheureusement, mais assez technique, vu les conditions (boue, glissades, rivière en crue , etc…).

Nous consolidons notre 3ème place, les Singletracks étant plus fort à pieds que nous, et les jeunes vététistes un ton en dessous en trail. Bizarrement  nous doublons 1ou 2 équipes (apparemment victime d’un balisage léger à un seul endroit)… et nous observons que certains utilisent des laisses pour s’entraider, à méditer…

On embarque alors pour 4kms de canoë, le moment le plus dur pour moi, la position m’est inconfortable, presque douloureuse au point d’avoir des crampes dans les adducteurs…..

Mais visiblement nos efforts payent car le temps cédé sur les seconds à pied est presque effacé par notre prestation en canoë et sur les 2 kilomètres de vtt nécessaire pour rejoindre la ligne d’arrivée…

En effet, les leaders composé d’un ancien participant aux jeux olympiques de canoë auront mené de bout en bout l’épreuve, un temps menacé par les dijonnais grâce à un beau trail. Ces mouflons prennent donc la 2ème place et nous la 3ème à une trentaine de secondes.

Super heureux de notre podium et de notre entente dans l’épreuve, direction les douches pour la « grosse déception du jour », elles sont froides!!

La journée n’est pas finie, je participe l’après midi au raid famille, 10/4/2 avec ma fille Justine, c’est la 2ème année que nous faisons équipe sur cette épreuve. Très content et très fier d’elle car avec les conditions, il faut avouer qu’il fallait être bien motivé pour s’aligner sur la ligne de départ. Et puis l’épreuve est quand même exigeante, car nous bouclons l’épreuve en 1h 56 quand même, mais l’essentiel est là, nous avons repoussé sa maman qui faisait équipe avec Nathalie Carreira à 15mn: Yes!

Rendez vous en 2014, enfin si les douches sont chaudes et le tarif abordable.

2013 c’est fini pour les compétitions…………….

<

 

je désire visualiser les photos

je désire visualiser le film

 

<